TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Alentejo - Castelo de Vide
Au Portugal, Écotourisme en Alentejo

L’Alentejo, une région préservée idéale pour le tourisme vert

La région de l’Alentejo est réputée à bien des égards : villages médiévaux dominés par leurs châteaux, gastronomie et viticulture, traditions agricoles et savoir-faire locaux, riche patrimoine historique. Bien que la région couvre environ un tiers du territoire, elle reste très rurale et peu peuplée…
Cette région possède une grande diversité de paysages. Le littoral ouest se caractérise par de belles plages et ses anciens villages de pêcheurs. L’intérieur des terres est une alternance de champs, de forêts de chênes-lièges et de bourgs paisibles tandis que la frontière espagnole abrite de nombreux petits villages fortifiés qui n’ont rien perdu de leur superbe. Moins visitée que d’autres régions au Portugal, l’Alentejo est plus tranquille, plus « intime » que ses voisines. Nous vous proposons un programme de 3 jours (consultable en PDF ici) qui peut être porté à 4 ou 5 selon vos souhaits. D’autres découvertes vous intéressent, en Alentejo ou ailleurs ? Consultez cette page et cliquez sur la flèche déroulante pour afficher notre « Que voir, que faire, que visiter lors d’un voyage équitable et solidaire au Portugal ».

Ecotourisme et séjour chez l’habitant en Alentejo

Dans le Sud de l’Alentejo, à une vingtaine de kilomètres des côtes, se trouve un oasis de paix et de sérénité, qui allie confort et retour à la simplicité. Chez Paula et Alexandre vous vivrez une expérience sans pareille, écoresponsable et respectueuse de l’environnement, valeurs inhérentes à tous nos voyages (cliquez ici pour consulter la rubrique « Voyager avec TDS »). Le potager y est cultivé sans produits chimiques, pour une production domestique. Selon la saison, cueillez des choux, des tomates, des laitues, des betteraves, ou des poivrons, ensuite délicieusement cuisinés. À l’extérieur, construite à côté de l’ancien four communautaire, une cuisine est mise à votre disposition. Autour d’une bonne assiette, faites connaissance en toute convivialité avec vos compagnons de voyage !

Après le déjeuner, rien de tel qu’une promenade digestive au sein du jardin enchanteur : oliviers et chênes-lièges cohabitent avec de nombreux arbres fruitiers tels les orangers, les pêchers ou les figuiers, emplissant l’atmosphère d’une douce fragrance. Entre les parterres de fleurs, sur l’herbe tendre ou suspendus aux arbres, des matelas et des hamacs sont à votre disposition, pour une détente paisible. Vous pouvez aussi plonger dans l’eau délicieusement fraîche de la piscine biologique, traitée de façon naturelle par 23 espèces différentes de plantes. Paula et Alexandre sont très impliqués dans la conservation de leur environnement et produisent également leur propre énergie grâce à des panneaux solaires.

La nuit venue, vous avez le choix entre différents types de logements. Vous vous sentez d’humeur aventureuse ? Dormez dans une cabane en bois, ou une tente insolite qui laisse admirer le ciel étoilé, et profitez d’un moment d’harmonie avec la nature. Vous privilégiez le confort ? Une chambre double, calme et reposante, vous attend.

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Jardin - Détente

Faire du tourisme vert à Castro Verde et observer les oiseaux

Replongez-vous dans l’histoire en visitant Castro Verde, situé à 45 minutes de votre hébergement. Ce village, qui n’était au commencement qu’un fort sur une colline a prospéré au fil des siècles. Castro Verde est situé à proximité du lieu où s’est déroulé la bataille d’Ourique en 1139, lors de laquelle Alphonse Henrique battit les Maures et s’autoproclama premier roi du Portugal. Au XVIIIe, la basilique royale (Basilica Real), qui commémore l’événement, fût construite. Richement décorée, cette basilique étonne avec ses panneaux d’azulejos représentants des scènes de la bataille.

Autre monument qui vaut un détour, le musée-moulin de Largo da Feira Moinho de Vento, qui perpétue les traditions du village. Datant des années 1800, et après une longue période d’inactivité, le moulin revit et est de nouveau habité par un meunier. Il est possible de le visiter lorsqu’il est en fonctionnement. Et si vous passez par Castro Verde durant le troisième week-end d’octobre, allez à la Feira de Castro. Créée en 1620, cette foire est restée un événement important de la vie sociale et économique du village. Invariablement tenue à la même date, elle aurait donné naissance au dicton populaire « aussi sûr que la Foire de Castro »…

Castro Verde est une destination favorable au tourisme vert et à l’observation des oiseaux, pour lesquels c’est une zone de protection spéciale. Un « Centre d’éducation environnementale » surveille ce secteur protégé de plusieurs milliers d’hectares, appelé steppe. L’oedicnème criard, le ganga unibande, ou encore la grande outarde et le faucon crécerelle s’y épanouissent. Vous pourrez admirer quelques expositions au sein du centre, qui est également le point de départ de plusieurs randonnées dans la steppe. Il est possible de prendre un guide qui saura vous expliquer les habitudes et les caractéristiques des oiseaux que vous observerez.  L’outarde est le symbole du village, c’est le plus grand oiseau volant d’Europe, pouvant peser jusqu’à 16 kilos ! La très grande majorité de sa population au Portugal a élu domicile dans ces plaines. Des écluses et rivières ponctuent la balade, attirant là aussi des oiseaux, aquatiques cette fois, comme le grèbe huppé ou le canard chipeau.

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Outarde

Arpenter le sentier des pêcheurs jusqu’à Vila Nova de Milfontes

La région de l’Alentejo regorge d’endroits où la nature est encore préservée. Le sentier des pêcheurs longe la côte atlantique et offre ses plus beaux panoramas aux randonneurs ou aux promeneurs : falaises où viennent se briser les vagues de l’océan, plages de sable et estuaires sauvages. Par endroit, des passages sinueux se fraient un chemin entre les rocailles jusqu’à de petites plages de sable. Inscrit au cœur du Parque Natural do Sudoeste Alentejano e Costa Vicentina, où se côtoient quelque 200 espèces d’oiseaux et une cinquantaine d’espèces végétales endémiques, ce sentier propose d’explorer l’une des zones les plus préservées du sud de l’Europe.

Long de 125 km, le sentier des pêcheurs est composé à plus de 50% de sable. À certains endroits, il emprunte la route ou des chemins empruntés par les agriculteurs locaux. Inauguré en 2015, il fait partie de la Rota Vicentina, un circuit de 400 km qui longe la côte. Rassurez-vous, notre itinéraire est moins long… et plus simple ! Au départ de la Praia do Malhão – qui est l’une des plus belles plages sauvages alentour avec ses jolies dunes – le parcours que nous vous proposons peut faire 9 km (longueur variable selon vos envies) et aboutit à Vila Nova de Milfontes, charmante ville sur l’estuaire de la rivière Mira.

À Vila Nova de Milfontes, les maisons sont blanchies à la chaux et l’ambiance est détendue, même si en été la population explose littéralement (environ 5 500 habitants en temps normal). La ville abrite un port, restaurants et bars bordent les ruelles et les plages. Arrêtez-vous à la Praia do Farol (la plage du Phare), assez fréquentée en été mais qui a l’avantage d’être proche. Si vous préférez les plages plus sauvages, la Praia das Furnas est tout indiquée ; pour s’y rendre, embarquez sur la vedette qui relie la rive sud de l’estuaire.

Pour ceux qui ont un penchant pour la campagne et son ambiance, le sentier historique, long d’environ 230 km, est un itinéraire rural composé d’une douzaine d’étapes. Ce parcours propose de traverser à pied ou à vélo des forêts de chêne-liège, des rivières et ruisseaux, ainsi que plusieurs villes et villages d’intérêt historique. Des champs de blé, des vaches et des moutons… mais c’est bien le chêne-liège, star de l’économie locale, qui domine. Premier producteur mondial de liège, l’Alentejo dispose de plus de 7 000 km² de ces belles forêts. Néanmoins, si le chêne est facile d’entretien et d’un bon rapport, la patience est de mise avant de pouvoir commercialiser son écorce… environ 25 ans sont nécessaires, de la plantation à la première coupe ! Un investissement certain pour les générations futures…

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Alentejo - Vila Nova de Milfontes - Plage

Randonner sur la Rota Vincentina jusqu’à la chapelle de Nossa Senhora das Neves

Au départ de la ferme, un sentier de randonnée, vous conduira à la chapelle de Nossa Senhora das Neves, à proximité de la rivière Seissal de Cima. Ce sanctuaire apprécié de la population locale date du 18ème siècle et surplombe la vallée. Quelques tables de pique-nique permettent de faire une pause gourmande ; le repas préparé par vos hôtes vous permettra d’en profiter. Une vue à 360° sur la forêt de chêne liège et l’oliveraie s’offre à vous, un joli panorama à observer dans une ambiance calme et sereine. Sur le chemin, et en fonction des saisons, différentes espèces de fleurs parent le paysage de différentes touches de couleur : jacinthes ou astragales du Portugal en hiver, lavandes papillons, genêt ou digitale pourpre au printemps, et bien d’autres encore…

La vallée est également un sanctuaire pour les oiseaux, plus communs mais toujours ravissants : pics épeiches, perdrix, bruants des roseaux et rouges-gorges familiers accompagneront votre belle balade. 3 circuits sont possibles au départ de la ferme, en fonction de votre niveau de randonnée : 5, 8 et 13 km. Quelques recommandations pour votre randonnée : certains chemins peuvent traverser des propriétés privées, veillez bien à refermer barrières et portails lorsque c’est nécessaire, et pensez à emporter de l’eau et de la crème solaire !

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Alentejo - Chêne lièges

Visiter Zambujeira do Mar et faire la fête au Festival Sudoeste

Comme de nombreux villages côtiers, Zambujeira est un ancien village de pêcheurs converti au tourisme. Le village comporte de superbes plages sur lesquelles vous pouvez vous reposer, certaines plus facile d’accès que d’autres. Les deux plages principales du village sont desservies par un long escalier qui serpente entre les roches, ce qui les rend plus accessibles. Lorsque les vagues sont au rendez-vous, ces plages sont prisées des surfeurs.

Le petit village paisible, perché sur les falaises, peut se parcourir à pied. Sur les hauteurs, une promenade longe la mer et conduit jusqu’à la place Nossa Senhora do Mar et la chapelle du même nom. Le panorama y est superbe ! Reprenez des forces en vous régalant de poisson frais dans l’un des restaurants de bord de mer. Un chemin piétonnier et cyclable de 3 km de long relie Zambujeira do Mar à Porto das Barcas, un charmant petit port de pêche. Peut-être aurez vous l’occasion de voir les pêcheurs locaux réparer leurs filets ou préparer leur matériel de pêche, pendant que les chats profitent de leur occupation pour aller se blottir dans les casiers…

Zambujeira do Mar n’est pas seulement connue pour ses plages… c’est aussi le lieu où se déroule, en août, le Festival Sudoeste. S’étendant sur plusieurs jours, ce grand festival de musique réunit des artistes nationaux et internationaux. On y écoute tous types de musiques, pour tous types de publics. Alors, on danse ?!

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Alentejo - Zambujeira do Mar
Plus d'informations sur nos séjours au Portugal