TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire
Tourisme équitable et solidaire au Maroc avec TDS VOYAGE
Tourisme équitable et solidaire au Maroc avec TDS VOYAGE
Tourisme équitable et solidaire au Maroc avec TDS VOYAGE
Tourisme équitable et solidaire au Maroc avec TDS VOYAGE
Tourisme équitable et solidaire au Maroc avec TDS VOYAGE

Voyage équitable et solidaire au Maroc

Notre circuit au Maroc dans l’Anti-Atlas vous propose une série de visites, de rencontres et d’échanges dans les villages berbères de la plaine du Souss et les montagnes de l’Anti-Atlas, une région préservée et riche de trésors culturels et environnementaux. Le voyage solidaire au Maroc proposé par TDS vous fera découvrir un pays authentique, et des habitants chaleureux, et vous profiterez de magnifiques balades des villages berbères aux sablonneuses plages de l'Atlantique, en passant par les dépaysantes palmeraies. Si les incroyables paysages restent gravés dans les mémoires des participants, les rencontres et les échanges rendent également le tourisme solidaire au Maroc unique et inoubliable.

Que voir, que faire, que visiter lors d’un voyage solidaire et équitable au Maroc ?

Remonter le temps à Tifnit, un authentique petit village de pêcheurs du Maroc

Petit village de pêcheurs préservé du passage du temps, Tifnit est une vraie perle au Maroc. Les multitudes de barques bleues rappellent celui, profond et éclatant, du ciel. Le panorama ne serait pas complet sans les cabanes typiques de pêcheurs, quelques grottes ici et là, et les maisons troglodytes qui confèrent un véritable charme à ce village hors du temps. « Tifnit » fait référence à « la fin de la terre », c’est un véritable refuge pour les pêcheurs qui vendent leur poisson sur la plage (calmar, seiche, lotte, loup de mer…). La pêche est d’ailleurs l’activité principale du village. La balade sur la côte sauvage, non loin du parc national de Souss Massa, a des airs de bout du monde.

Barques bleues au Maroc
Plage de Tifnit au Maroc

Observer les oiseaux dans le parc national de Souss Massa pendant votre séjour au Maroc

Parc national protégé, la réserve du Souss Massa, située à l’embouchure de l’oued massa, est un écrin de verdure où s’épanouissent en toute sérénité de nombreuses espèces d’oiseaux. La réserve est bordée par une belle et grande plage où les vagues se brisent sur la côte déchiquetée, en faisant un véritable spectacle. Un village troglodyte où les escaliers et les terrasses sont taillés directement dans la roche vient compléter le paysage. Prenez plaisir à observer des flamants roses, des hérons cendrés, des ibis chauves, sans les déranger. Ces merveilles de la nature, qui sont pour certaines des espèces rares, évoluent paisiblement sous vos yeux, et vous offrent un spectacle inoubliable. Peut-être même aurez-vous la chance d’y apercevoir quelques gazelles ?

Flamant Rose au Parc national de Souss Massa
Ibis chauves

Partir dans le désert marocain à la découverte des dunes de Rasmouka

Ce petit désert de sable fin, situé à 1h30 d’Agadir, confère aux dunes de Rasmouka des airs de Sahara. Quel plaisir de gravir les dunes – culminant à une cinquantaine de mètres – en enfouissant ses pieds dans le sable ! Le meilleur moment reste celui du coucher de soleil, lorsque le paysage revêt ses habits du soir, les différentes nuances de rouge donnant une lueur d’irréalité à ce qui vous entoure. L’expérience ne s’arrête pas là : vous partirez bivouaquer au milieu de ces dunes de sable, lorsque le lieu se vide de toute âme qui vive. Les bivouacs sont organisés par de jeunes locaux ayant eu l’envie de faire profiter de l’expérience des dunes de façon différente. Dès que le soleil passe derrière l’horizon, la température se rafraîchit et une veste ne sera pas de trop (les conseils pour préparer votre valise pour le Maroc, c’est par ici). Bien à l’abri dans vos bivouacs, vous bénéficierez de couchages confortables ; l’absence de douche et d’électricité réveillera votre esprit d’aventurier ! On vous avait dit que voyager responsable ça se méritait… non ?

Bivouac aux dunes de Rasmouka
Cactus au Maroc

Admirer les roches roses de Tafraoute et apprécier la gentillesse des habitants du Maroc

Petit village perché à 1 200 mètres d’altitude, Tafraoute est réputée pour ses roches de granit rose, aux formes parfois improbables, voire fantastiques (la Tête du Lion, le Chapeau de Napoléon…). Au soleil couchant, une incroyable gamme de couleurs vient teinter le paysage. Cette région, grâce à son paysage montagneux, recèle de chemins propices à la randonnée. Saviez-vous que Tafraoute signifie en berbère « bassin d’irrigation » ? Mais l’on dit aussi d’un estomac vide qu’il est « tafraoute »… Peut-être aurez-vous l’occasion de vous arrêter au souk, qui regorge de fruits, de légumes et d’épices, pour calmer une petite faim ? Ou encore de goûter une spécialité de la région, le saffa : des vermicelles accompagnés de poulet, d’oignons et de raisons secs, marinés dans l’huile d’olive ou d’argan et épicés de cannelle. Une fois l’estomac bien rempli, vous pourrez passer aux essayages : le village est spécialisé dans la fabrication de babouches, et de nombreux vendeurs en proposent dans le souk. Trouverez-vous babouche à votre pied ?

Rochers bleus à Tafraoute au Maroc
Babouches marocaines colorées

Randonner au Maroc dans les Gorges d’Aït Mansour

Succession de petites oasis de montagne, où l’eau s’écoule paresseusement et en abondance, les gorges d’Aït Mansour sont un petit paradis. Bordées de palmiers à l’ombre bienfaisante, les tons de verts succèdent aux tons ocres dans une harmonie parfaite. Les endroits les plus reculés sont irrigués par un subtil réseau de canaux d’irrigation. L’hiver, la floraison des amandiers donne un charme supplémentaire à l’endroit. Plusieurs villages aux maisons décorées de fresques sont accrochés à flanc de montagne. Avec ses maisons en pisé, accolées les unes aux autres, et un antique et traditionnel moulin à huile actionné par un âne, le plus étonnant est sans doute celui de Gdourt ! Loin des sentiers du tourisme de masse, cette oasis paisible est synonyme de paradis préservé.

Gorges d'Aït Mansour au Maroc
Canaux d'irrigation aux Gorges d'Aït Mansour

Au Sud du Maroc, se reposer sur la belle plage de sable fin d’Agadir

Vous atterrirez à Agadir, ville en perpétuelle effervescence. Sa belle plage de 6 kilomètres de long attire les voyageurs, ainsi que son climat exceptionnellement doux toute l’année. Des éléments propices au repos avant d’attaquer la semaine ! Port de plaisance et port de commerce, c’est avant tout le plus grand port de pêche au Maroc et le 1er port sardinier au monde. Autant vous dire que vous n’y passerez pas sans manger du poisson ! Cette ville éclectique et bigarrée a su renaitre de ses cendres puisqu’en 1960 un tremblement de terre a enseveli sous les ruines de la ville plus de 15 000 habitants. L’ancienne kasbah, partiellement reconstruite, domine la ville et vous offre une vue imprenable sur le port.

Déchargement des sardines au port d'Agadir
Plage agadir

Que faire pour voyager au Maroc autrement ?

Dormir chez l’habitant dans un village marocain et visiter l’un des plus grands « agadir » de l’Anti-Atlas

Imaginez un petit village vieux de quatre siècles dans la campagne marocaine, si préservé qu’on peut y ressentir l’âme authentique du Maroc. Les habitants y vaquent à leurs occupations sous un soleil qui brille environ 300 jours par an et assoiffe les terres. Parfois, une note de musique accompagnée de clameurs soudaines s’élèvent dans l’air, troublant la quiétude de ce lieu qui semble appartenir à autre temps. Le petit village, nommé Talkerdoust, vierge de touristes, abrite l’un des plus grands greniers citadelle de l’Anti-Atlas. Véritable prouesse d’ingéniosité, ses 292 entrepôts permettaient aux habitants de conserver les récoltes (blé, orge, maïs, dates…) en prévision des années moins fastes et de les mettre à l’abri d’éventuels pillards. L’association Argane Ilalen, notre partenaire pour un voyage solidaire participatif au Maroc, vous fera découvrir l’histoire de cet « agadir », épicentre de la vie du village. Vos hôtes vous réservent un accueil chaleureux durant votre séjour en immersion chez l’habitant au Maroc, durant lequel vous aurez l’occasion de découvrir leur vie quotidienne et la chance de faire des rencontres uniques. Un petit secret entre nous… il est possible que cet « agadir » soit bientôt protégé au titre du patrimoine mondial de l’UNESCO ! Le tourisme comme levier de développement local, faire découvrir pour protéger, ça vous parle ?

Agadir à Talkerdoust au Maroc
Gardien de l'agadir Inoumar

Voyage équitable au Maroc, découvrir le plus grand rucher du monde et en déguster le miel

Le Maroc a l’avantage de présenter une diversité impressionnante de paysages : plaine désertiques ou parsemées d’oasis de verdure, littoral sauvage où le bleu de la mer contraste avec l’ocre de la terre, montagnes aux sommets enneigés… Sinuant à travers ces montagnes, une piste vous mènera au rucher d’Inzerki, un lieu suffisamment confidentiel pour n’être pas encore connu de certains Agadirois eux-mêmes, selon les dires de notre guide, Hassan. La particularité de ce rucher ? Sa construction remonte au début du XIX siècle, ce qui en fait le plus ancien mais aussi le plus grand rucher collectif au monde, avec ses 250 cases de pisé (terre crue). Situé à 1000 m d’altitude, la végétation très variée (thym, arganier, lavande, euphorbe…) confère au miel qui y est produit une qualité unique. Le rucher fonctionne en coopérative ; quatre familles y possèdent aujourd’hui des ruches, entretenant en commun ce chef d’œuvre. Brahim, apiculteur qui y possède une trentaine de ruches, guidera votre visite et vous accueillera ensuite chaleureusement pour une dégustation de ses produits. Vous pourrez constater par vous-même la richesse des arômes, tous plus envoûtants les uns que les autres : miel toutes fleurs, miel d’euphorbe, miel et pollen, ou encore « amlou », un mélange de miel, d’huile d’argan et d’amande concassées.

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Inzerki - Rucher
Rucher d'Inzerki au Maroc

Chez l’habitant au Maroc, apprendre à préparer le thé de façon traditionnelle

Au Maroc, le thé est une institution. Plus qu’une boisson, il est aussi incontournable qu’indispensable à l’accueil marocain, un savoir-faire transmis de génération en génération. Le thé est entouré d’une symbolique forte, autant dans sa phase de préparation que dans sa représentation sociale. Rien n’est pris à la légère lorsqu’on parle de thé au Maroc ! Bu plusieurs fois par jour, en toutes saisons, le thé agrémente tous les moments de la journée. Il est en général aromatisé à la menthe, mais pas que ! En effet, en hiver, la menthe est remplacée par de l’absinthe. Hassan vous dira alors qu’il sera nécessaire « de piquer votre tente dans les toilettes… ». Traditionnellement, les berbères accompagnent le thé à la menthe de pain chaud, trempé dans de l’huile d’olive ou d’argan, du miel ou de l’amlou. En général, un membre de la famille – toujours le même – est préposé à la préparation du thé. C’est souvent le maître de maison qui s’en charge, et en son absence, le doyen ou le fils de la famille. Si l’on veut vous faire honneur, la tâche vous sera confiée, pas question alors de décliner. De Zolado à Oumesnat en passant par Tafraoute, vous deviendrez incollable sur la préparation du thé à la marocaine !

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Théi - voyageurs
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Théïères

S’immerger dans le petit village d’Oumesnat à la découverte d’un écomusée

Le village d’Oumesnat, qui se dresse fièrement contre la falaise ocre parmi les jardins, vous octroiera une belle surprise : un écomusée vous y attend, installé dans une maison à trois niveaux, vieille d’environ 4 siècles. Tenu par un homme aveugle et ses fils, l’écomusée présente une reconstitution d’un habitat traditionnel. Divers ustensiles et leur fonctionnement vous seront exposés, tels que le moulin à argan ou à céréales. Vous étancherez ensuite votre soif autour d’un thé, tout en écoutant de la musique traditionnelle berbère. La famille se dédie également à la gestion d’un gîte ; ces projets ont permis de redonner vie au village, preuve que le tourisme peut être un levier de développement durable, équitable et solidaire.

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Oumesnat - Écomusée
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Oumesnat

Découvrir la culture de l’arganier, arbre endémique de la région

Vénérable arganier… cet arbre majestueux et solide, qui peut survivre 7 ans sans une goutte d’eau est une espèce endémique du Maroc. Nombreux sont ceux que vous croiserez, et qui, le temps d’une pause, vous offriront leur ombre bienfaisante. Bien que l’arganier bénéficie d’une loi de protection depuis 1925, les enjeux liés au surpâturage et aux constructions humaines ont eu raison de bien des hectares. Grâce aux propriétés de son fruit, utilisé dans différents domaines cosmétiques, les locaux ont compris leur intérêt à protéger cet arbre grandiose. Il bénéficie aujourd’hui d’une campagne en faveur de sa replantation. Néanmoins, des efforts sont encore à faire. À Talkerdoust, les habitations disposent chacune d’un hammam… chauffé au bois d’arganier. L’association Argane Ilalen, en partenariat avec TDS, aurait pour projet de construire un hammam collectif chauffé grâce à l’énergie solaire pour remédier en partie à cette problématique. Nos voyages participent ainsi à faire du monde du tourisme un monde meilleur, tout en participant au développement durable local !

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Arganier - Chèvres
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Noix d'argan

Voyager au Maroc pour découvrir la musique berbère traditionnelle

Une place de village, des hommes et des femmes qui dansent et chantent au rythme des instruments, vous envoûtent et vous captivent… bienvenue au cœur de ce qui définit l’identité culturelle de la région, dans le monde de la musique berbère ! Axe pivot de la vie des villageois, la musique berbère était un moyen d’évasion et de détente pour les villageois qui se réunissaient autrefois sur la place du village, après une dure journée de labeur. Aujourd’hui, malgré l’évolution des modes de vie et les moyens de divertissement plus nombreux, la musique continue d’occuper une place centrale dans la culture berbère. Deux styles de musiques traditionnelles cohabitent, l’awach et le rwaiss. La première met à l’honneur le tambour, le tambourin et parfois les castagnettes, tandis que la seconde va privilégier le ribab (violon à une seule corde), le banjo ou le darbuka. Véritables démonstrations de leur art, il est coutume de fêter en musique l’arrivée des voyageurs dans les villages ou d’accompagner un moment de dégustation autour d’un thé. Hassan, votre guide-accompagnateur local, apprécie de se joindre aux villageois pour vous enchanter le temps d’un moment privilégié. Car ce voyage solidaire au Maroc place les rencontres au cœur des préoccupations !

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Oumesnat - Musique berbère traditionnelle
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Musique berbère traditionnelle

En immersion dans les villages du Maroc, déguster des tajines traditionnels

Tajine, Ô mon tajine… Plat le plus populaire au Maroc, familial par excellence, il se consomme en commun, chacun se servant dans le plat en y trempant un bout de pain. C’est une composante à part entière de la culture traditionnelle. Les femmes berbères étant généralement en retrait, aller les remercier en cuisine à la fin du repas peut permettre d’échanger avec elles (vous souhaitez des conseils pour échanger avec vos hôtes ? C’est par ici). Ces moments peuvent être l’occasion de nouveaux échanges et de quelques conseils culinaires. Le terme « tajine » désigne à la fois le contenant et le contenu. Il existe deux sortes de tajine, un bombé et un pyramidal, permettant de stocker plus de légumes. Les recettes sont nombreuses : élaboré à base de poisson ou de viande, accompagné de légumes – traditionnellement jusqu’à 8 légumes différents – rarement pimenté mais toujours épicé de coriandre, cannelle, muscade, cumin….
P.S : En parlant de conseil culinaire, saviez-vous que pour réussir votre tajine il faut faire mariner la viande dans un peu d’huile d’olive, avec des oignons, et beaucoup d’épices et d’herbes aromatiques, avant de la faire cuire à l’étouffée sous les légumes ?

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Tajine - voyageurs
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Tajine

Les incontournables du Maroc : que voir pour prolonger agréablement votre séjour au Maroc ?

Nous n’oublions pas qu’un voyage, même équitable et solidaire, reste un voyage avant tout. Quelques étapes incontournables du Maroc, à faire par exemple pour prolonger votre séjour en journées libres, avec les conseils avisés de notre coordinateur marocain sur place, et même l’aide de TDS Voyage pour l’organisation.

Visiter la douce Essaouira et flâner dans son ancienne médina

Les ruelles de la médina sont une véritable invitation à la flânerie : humez les odeurs d’épices qui vous transportent dans un « ailleurs » lointain, jetez votre dévolu sur l’une des nombreuses galeries d’art qui y sont installées, imprégnez-vous de l’ambiance du souk, admirez les maisons aux portes de bois sculpté. Au port, vaste espace rempli d’odeurs et de bruits, les goélands trépignent d’impatience en attendant la pêche du jour. Les hommes réparent leurs filets et une fois la tâche terminée s’offrent une sieste improvisée. Une promenade dans les rues d’Essaouira est un émerveillement ! Profitez d’une journée libre pour y déceler tous ses trésors et apprécier l’accueil chaleureux de ses habitants.

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Essaouira - Port - Pêcheur
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Essaouira port fortin

Visiter la fascinante Fès et découvrir sa riche histoire

Serez-vous subjugués ou dépassés par l’étonnante ville de Fès ? Brute et authentique, la médina est un labyrinthe de ruelles et demeure la plus grande zone urbaine sans voiture au monde. L’agitation perpétuelle qui y règne nous ramène quelques siècles en arrière : chariots croulant sous le poids des denrées tirés par des ânes, bâtiments en ruine, placettes ornées d’échoppes et nombreux minarets… Doyenne des quatre villes impériales que comporte le Maroc, Fès peut-être décrite comme un haut lieu culturel et patrimonial du pays. Berceau ancien de savants, imams, artisans… Fès attire de nombreux voyageurs qui aspirent à découvrir le côté cosmopolite de cette ville. La vieille ville a été le premier site du Maroc à être classé au patrimoine mondial en 1981, et on comprend pourquoi !

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Fès
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Fès

Visiter la discrète Meknès et se représenter son glorieux passé

Si Meknès est souvent éclipsée par sa voisine Fès, ne vous y trompez pas, elle aussi abrite un glorieux passé et regorge de secrets de toutes sortes. Meknès saura vous séduire par son patrimoine historique, sa tranquillité et la gentillesse de ses habitants, ce qui la rend accueillante et propice à la balade. Des plaines fertiles entourent la ville et lui fournissent céréales, olives, vin et agrumes, grâce auxquelles Meknès prospère. La quatrième des villes impériales aura-t-elle votre préférence, comme elle a eu celle du sultan Moulay Ismaïl, qui a créé un destin à cette ville en la choisissant aux dépens de Fès ? Les monumentales portes de Bâb-Jema-en-Nouar et Bâb-Mansour, n’ont pas d’égales dans le pays, et les minarets verts sont autant de vestiges qui rappellent l’importance accordée à cette cité autrefois impériale.

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Meknès
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Meknès

Se ressourcer au sein d’une oasis

Dans l’imaginaire collectif, le terme « oasis » résonne comme une promesse de bienveillance et de paix après un long périple, c’est le mirage du voyageur éperdu de fatigue. Qu’il soit physique ou abstrait, l’oasis, invite à se ressourcer ; elle n’existe d’ailleurs qu’au regard de la dureté de l’environnement dans lequel elle s’inscrit. Au Maroc, pays aux mille paysages, de nombreuses oasis de verdure parsèment le pays, témoins d’époques oubliées. Entourés de palmiers les protégeant comme un trésor contre les visiteurs indésirables, ces havres de paix sont aussi le fruit de l’intervention humaine, qui a contribué à leur développement au fil du temps. Oasis de Ziz au cœur du Sahara, oasis de Ksar Ait Ben Haddou, oasis de Tinghir, oasis de Fint, oasis de Zagora… ces petits écosystèmes de vie, contrastant avec la semi-aridité du paysage, recèlent de nombreux secrets.

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Oasis
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Oasis

Les articles de blog

Suggestions pour vous informer sur votre voyage équitable et solidaire au Maroc...

TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire au Maroc

Ma valise pour le Maroc, les conseils de TDS Voyage

EN SAVOIR +
Portrait d’Hassan, accompagnateur TDS Voyage au Maroc

Portrait d’Hassan, notre accompagnateur au Maroc

EN SAVOIR +
TDS Voyage - Tourisme équitable et solidaire - Maroc - Talkerdoust - Citerne collective - Artisans - Locaux

Du voyage solidaire au développement durable

EN SAVOIR +

Expériences voyageur au Maroc

Avis de voyageurs partis au Maroc avec TDS Voyage

Maroc
Pays berbère, paysages et traditions

Béatrice et Alain
Octobre 2019

Voyageur euphorique
Voyageur euphorique

Superbe voyage solidaire au Maroc, riche en rencontres et en échanges, qui nous ont fait découvrir et partager la culture amazigh (berbère) et les paysages de la région de Souss-Massa.
Nous avons passé une très belle semaine et beaucoup apprécié les rencontres organisées par notre guide, Hassan. Elles ont été particulièrement riches sur le plan humain et nous ont permis de comprendre la vie et les vrais enjeux pour les habitants en milieu rural de cette région du Maroc.
Nous garderons un excellent souvenir des échanges avec Mohammed et Khalid, Mustafa, Abdelatif et Mohammed ainsi que les autres. Nous ne pouvons que nourrir une pensée particulière pour Omar, qui nous a accueilli chez lui avec beaucoup de prévenance pour ses invités.
Et bien entendu, un grand merci à Hassan pour son accompagnement attentionné et son partage sans réserves de sa région et de sa culture.

Consulter ce séjour

Maroc
Pays berbère, paysages et traditions

Joseph et Luce
Mai 2019

Voyageur euphorique
Voyageur euphorique

Le voyage solidaire au Maroc a été très intéressant et a correspondu à nos attentes. Hassan a été à notre écoute pour nous permettre de découvrir la culture berbère et les paysages. Ce sont les grandes connaissances d'Hassan et ses nombreux contacts qui nous ont permis d'approfondir notre découverte de cette région. Il a répondu volontiers à toutes les questions qu'on pouvait lui poser, même en ce qui concerne la politique et la religion.

Consulter ce séjour
Consulter tous les avis voyageurs